Les massifs de la piscine

La météo m’impose un rythme particulier cette année… Je suis loin d’avoir fini les plantations pour mes nouveaux projets. Mais j’ai tout de même pu avancer les massifs de la piscine à la faveur de la douceur de cette fin d’année 🙂

Pour rappel nous avions fait construire une piscine au printemps 2020, peu de temps après notre arrivée.

Cherchez la taupe 😂
Luna n’avait que quelques mois et était ravie de ce terrain de jeu 😉

Au printemps 2021, nous avions fait ajouter une terrasse en bois tout autour.

Afin de rester dans les même tons que la terrasse existante autour de la maison, nous avons choisi du bois de Padouk, qui est très rouge au départ. Ici sur les photos prises à la fin du chantier, sous la pluie, c’est impressionnant.

Mais rapidement, quelques semaines plus tard, le bois a grisé. Même si c’était joli, je préfère les tons passés et grisés.

jardin du sud ouest

Je n’avais pas envie que l’on prolonge la terrasse de la maison autour de la piscine. Nous avons donc demandé deux passerelles à l’artisan afin de me permettre de créer trois zones de plantations.

jardin de Gironde

En attendant que cette terrasse soit construite, j’avais préparé des massifs en face de la piscine à l’automne précédent. Cet été nous avons pu en profiter puisque les plantes choisies se sont bien adaptées.

aménagement extérieur
Amenagement paysager

Cet automne j’avais donc pour projet de planter les espaces qui se trouvent entre les deux terrasses. Dès septembre, j’avais passé mes commandes chez Promesse de Fleurs et Les senteurs du Quercy.

Mais avant de pouvoir planter, il nous a fallu poser des petites barrières provisoires afin que Luna comprenne qu’elle n’avait plus le droit de traverser.

Aménagement jardin

Globalement ça ne fonctionne pas trop mal. Bon, sauf quand Luna a des compagnons de jeu. Un soir, dans l’excitation, mon rosier ‘Stanwell Perpetuel’ a été déraciné et toutes ses branches ont été bouffées. J’ai replanté ce qu’il en reste… mais pas sûre qu’il soit perpétuel très longtemps 😛

S’il ne repart pas, je m’en procurerai un nouveau car ce rosier se plaisait très bien dans ma terre sableuse. Et il a beaucoup de charme.

Une fois les plantations terminées, j’ai recouvert de feuilles mortes.

Côté plantes, j’ai récupéré quelques rosiers dans la roseraie (ils doivent tous déménager… je vous raconte ça une autre fois) : ‘Kew Gardens’, Stanwell Perpetuel’, ‘The Lady Garderner’ et ‘Roald Dahl’

Pour les accompagner, j’ai choisi des Calamagrostis ‘Karl Foerster’, des Stipa gigantea, des Pennisetum villosum, des Verveines de Buenos Aires…

Et des sauges arbustives : ‘Glacier’, ‘Papillon de nuit’ et ‘Nachtvlinder’.

J’ai aussi voulu ajouter deux petits arbres aux deux extrémités, histoire de créer un peu d’ombre sur la terrasse de la maison, car l’été il peut y faire très chaud.

J’avais choisi deux érables du Japon susceptibles de résister au soleil. J’ai d’ailleurs découvert la pépinière en ligne Jeunes plants de l’Ousson.

Mais j’ai eu un gros doute sur leur résistance à cet endroit… J’ai donc déplacé ‘Beni Maiko’ il y a quelques jours (je vous en parle prochainement) car il était positionné à l’endroit le plus chaud de la terrasse.

Je réfléchis donc à un petit arbre susceptible de résister… J’ai pensé à un Amélanchier ou à un Cornus mâle… mais j’ai peur que leurs fruits ne tâchent la terrasse… Si vous avez des idées, je suis preneuse 👍

Quelqu’un a t-il un Chionanthus virginicus ? A-t-il un joli port ? Est-il résistant ?

Voilà ! C’est tout pour aujourd’hui, je vous raconte la suite bientôt.

Belle journée 🌧

29 commentaires sur “Les massifs de la piscine

  1. Bonjour Estelle,

    Lectrice assidue mais silencieuse de votre blog, je suis vos aventures dans votre nouvel environnement…très très chouette cette piscine avec sa terrasse autour raccordée à votre maison 👍 Concernant votre recherche, je verrais bien un lagerstroemia (lilas des Indes) : il y en a toutes sortes de variétés (dont certains avec même un feuillage noir), ils ont un superbe tronc (en cépée, ils sont encore plus jolis – à mon goût – ) , de très jolies couleurs d’automne, des fleurs flamboyantes en été, ne poussent pas trop vite et restent de taille raisonnable…. ils aiment le plein soleil.., ne drageonnent pas… bref, je ne leur trouve pas de défauts 😉
    Sinon, comme Pascale, l’heptacodium peut aussi être un bon choix, qui a l’avantage d’être parfumé en plus, un très joli tronc également, par contre les couleurs d’automne sont moins spectaculaires.
    Pour le chionanthus virginicus, très jolie floraison qui ne dure que 2 semaines environ, mais pas vraiment d’autre intérêt.
    Hâte de découvrir votre choix👍
    Quel bonheur les prochains étés au bord de votre piscine avec une si jolie vision fleurie 👍
    Bon dimanche à vous.

    Gen.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Gen 🙂
      Qu’est-ce que j’aime lorsqu’une lectrice silencieuse me laisse un commentaire ! C’est comme une récompense. Lorsqu’on écrit un blog, on a envie de partager et ces derniers mois ou même années, nous avons de moins en moins de lecteurs et de commentaires nous les blogueurs. Alors ça fait vraiment plaisir et m’encourage à continuer. Merci donc ! 🙂
      Vous êtes la 3ème personne à me conseiller l’heptacodium et si je lui trouve beaucoup d’intérêt, je crois que je lui préfère effectivement le lagerstroemia qui est vraiment beau en toute saison. Je l’aime même en hiver, lorsque ses inflorescences deviennent noires 🙂
      Pour le chionanthus virginicus, vous avez raison, il a peu d’interêt, en tous cas à cette place du jardin.
      Au départ je voulais un arbre avec un feuillage léger, mais comme je ne trouve pas quelque chose d’adapté, je pense que je vais prendre le lagerstroemia. J’en ai planté un l’année dernière, un pourpre à fleurs blanche, en cépée (parce que moi aussi je les préfère ainsi 😉 ). Je vais donc regarder pour en acquérir un second 🙂
      Merci encore d’avoir laissé ce commentaire. Vous m’avez aidé à faire mon choix👍
      Belle semaine Gen.

      J’aime

  2. Magnifique la terrasse en bois autour de la piscine ! Et parmi les plantations, je suis particulièrement impatiente de voir la progression de ces petits érables, tellement délicats. J’ignorais qu’il y avait des variétés capables de survivre au soleil… Encore bravo pour ce beau travail et caresses à Luna, Danielle

    J’aime

    1. Ouh là là, moi aussi, j’ai hâte de voir comment vont se comporter les érables.
      J’en ai vu dans le jardin de Capucine (https://lejardindenell.fr/2021/05/27/le-jardin-de-capucine/) que j’ai visité au printemps. C’est d’ailleurs sur ses conseils que je me suis lancée !
      Le pourpre que j’ai planté au printemps dernier a très bien vécu l’été suivant d’ailleurs, mais c’est vrai que c’était une année pluvieuse. Je croise donc les doigts🤞
      Belle semaine Danielle 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Magnifique ! Je te confirme que l’amelanchier fait de très vilaines taches ! Il y a un arbuste que j’apprécie beaucoup c’est Heptacodium : deux avantages une floraison en fin de saison et écorce qui se désquame ! Je l’adore et il est dans un coin très drainé chez moi et il se plait bien !
    Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Bon, l’Amélanchier, j’oublie ! A regret, mais je trouverai bien le moyen d’en planter un second au jardin. Je l’adooooore 😛
      Tu es la 3ème personne à me parler de l’Heptacodium. C’est vrai qu’il a beaucoup d’intérêt, mais je crois que je vais lui préférer un Lagerstroemia taillé en cépée. Je trouve qu’il a un intérêt sur plus de saisons pour une apparence similaire. Bien qu’il n’aura pas le parfum de l’Heptacodium🤔
      A suivre donc ! 😀
      Belle journée Pascale, bises

      J’aime

  4. Coucou Estelle ,
    Bon toujours des problèmes pour laisser des commentaires , alors voyons comme cela se passe aujourd’hui !!??
    Bon la grosse taupe à bien grossie depuis et tu as bien fait de barricader sinon car aux dégats . Maguy a pris pour habitude de se coucher sur mes Lunarias à l’entrée de ma cave , le cul bien au sec grrrr
    J’aime bien ta maison avec son coté  » Louisiane  » et des graminées font donner le change !
    Bon je suis incapable de t’aider pour tes questions mais tu vas trouver réponses , j’en suis sure :p
    C’est dommage pour ta roseraie mais parfois il faut savoir se remettre en question et j’ai hate de découvrir le nouveau projet 🙂
    Belle soirée
    ps , j’espere que tu n’as pas été embeté avec les crues des derniers jours
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Coco,
      Cette fois ça a marché !! 😀
      La maison commence à s’insérer un peu plus dans la végétation et j’adore. Il va falloir encore pas mal d’année pour voir les arbres prendre leur place, mais déjà les arbustes et vivaces font le boulot 🙂
      Pour mon petit arbre dans ce massif, je pense choisir un Lagerstroemia taillé en cépée. Ce sera une valeur sure et il ne maque pas d’intérêt au fil des saisons 🙂
      Pas de soucis ici avec les crues. Notre rivière a un peu débordé, mais rien de grave pour le moment. Pourvu que ça dure🤞 Pour le moment c’est surtout le froid qui est présent et j’ai hâte que ça se termine 😉
      Belle journée Coco, bisous

      J’aime

    1. Non ce n’est pas simple… Et puis quand j’ai une idée en tête, j’ai du mal à me la sortir 😉 Mais je n’ai vraiment pas envie de tacher cette terrasse. Ce serait rageant, surtout après un tel investissement.
      Je pense me tourner vers un Lagerstroemia taillé en cépée. Pour la couleur, je réfléchis encore 😉
      Belle journée Christelle, bises

      J’aime

  5. Hello Estelle!
    Suis vraiment pas une spécialiste des espèces à planter…ou pas, mais monter un cotinus en arbre, tout à fait possible, tronc en transparence; je suis entrain de le faire sur un sujet depuis environ 2 ans.
    Tout comme les photinias: les traditionnels comme les Pink Marble dont l’ un est taillé en tête, tronc en transparence, il tient compagnie à un eucalyptus dans un massif , lui aussi devenu un arbre au tronc dégagé et franchement, le tronc des eucalyptus mérite d’ être mis ainsi en valeur!
    Je regarde mon vieux mag Hors Série L ‘Ami des jardins de 2015;
    l’ arbre de Judée (cercis) semble aussi pas mal, il n’ y a que les variétés à feuillage doré qui préfèrent la mi-ombre, pour les autres, plein soleil, ne craint pas les vent, mais pas d’ excès d’ eau en hiver.
    Il y a Luma apiculata , Myrte d’ Argentine expo plein soleil à l’ abri des vents froids, sol ordinaire peu calcaire.
    Koelreuteria paniculata, plein solel pour une floraison abondante et sol ordinaire, profond et drainé.
    En massif, j’ en ai un ici, Caryopteris,
    Escallonia aussi, soleil et plein vent ne le dérange pas.
    Séneçon Sunshine, plein soleil et si tu le plantes assez jeune, aucun souci en terre sableuse.
    Argousier aussi mais a des baies sur les plantes femelles. J ‘en déduis que les p’tits gars n’ en font pas!
    Vous avez bien fait de permettre à la piscine d’ être habillée de végétaux plutôt qu’ entièrement de bois, c’ est chouette! C ‘est marrant de voir ce bois très coloré devenir rapidement plus « calme »!
    Bises Estelle!
    Carole.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui il devient plus « calme » comme tu dis et c’est bien pour ça qu’il me gênait un peu au début 😛
      Bon, j’ai épluché tout ce que tu m’as proposé et j’en avais envisagé quelques uns d’entre eux d’ailleurs, mais non finalement je vais partir sur un Lagerstroemia taillé en cépée. Il a l’avantage d’être très ornemental en toute saison et vu sa place maitresse, ce serait dommage de se contenter d’un petit arbre qui est beau qu’à une seule saison. Maintenant je dois choisir la couleur 😛
      Belle journée Carole, bisous !

      J’aime

    1. Bon, j’adore les Cotinus mais j’avais envie de quelque chose qui ait plus d’intérêt au fil des saisons, vu sa place maitresse. Je pense me décider pour un Lagerstroemia taillé en cépée. Je réfléchis à la bonne couleur maintenant 😉
      Merci en tous cas Dominique pour votre conseil👍
      Belle journée 🙂

      J’aime

  6. J’ai un amélanchier de puis 2 ans, proche d’une terrasse…et j’en suis ravie ! il a beaucoup d’avantages : la floraison, les fruits comestibles (gelée), la teinte des feuilles à l’automne ! Aucune taches sur les pierres !

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai déjà un Amélanchier au jardin et je l’adore pour sa floraison blanche au printemps et son feuillage en automne. Le tient est de grande taille ou pas encore ? Le mien n’est pas très grand pour le moment, il ne me dépasse pas encore… Lorsqu’il aura une taille adulte, est-ce que j’arriverai à gérer tous ses fruits ? Gine dit qu’ils tachent… Je ne suis pas sûre de moi sur ce coup là 😛

      J’aime

  7. C’est une bonne idée ces massifs qui vont agrémenter le passage de la terrasse à la piscine! En effet, les fruits de l’amélanchier – que j’adore – tache terriblement les sols. J’essaierais un Hamamélis, dont le port peut être très graphique et facile à diriger et dont ni les fleurs, ni les fruits ne gênent. Bon, sa croissance est plutôt lente… Je me réjouis de voir ce que tu auras décidé!

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai justement mis les Hamamélis dans ma sélection, sauf qu’il leur faut visiblement un sol riche et frais. Chez moi c’est sableux et il peut faire très chaud à cet endroit du jardin. Mais j’aurai bien aimé, parce que j’adore son port en vieillissant. Bon, en plus si tu me dis qu’ils sont longs à s’installer. Mais je pense que je vais quand même en planter un à un autre endroit du jardin 👍
      Je ne sais vraiment pas quoi décider pour ce massif de la piscine🤔

      J’aime

  8. Ah oui il y’a une grosse taupe lol 😀
    Oh c’est dommage pour ta roseraie c’était joli ton coin, que c’est il passé? Nouveau projet?
    En arbuste sympa coloré qui pourrait se plaire, pourquoi pas un cotinus ou un photinia panaché, les berbéris sont jolis aussi et colorés.
    C’est une bonne idée d’avoir gardé des petites fosses de plantation. Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

    1. Ma roseraie a été très jolie au printemps, lorsque les rosiers ont été en fleurs mais ensuite elle a non seulement perdue tout son attrait mais en plus tous les rosiers sont tombés malades. Le fait de ne pas les mélanger avec d’autres végétaux a créé un véritable bouillon de culture. Ce n’était pas sain. Je vais donc réintégrer mes rosiers au sein des massifs. Et pour les plus fragiles, je vais les donner.
      Mais j’ai un autre projet pour cet endroit, rassure toi, il ne va pas disparaitre 😉
      J’adooooore les cotinus ! Mais penses tu que je peux les monter en petit arbre ? Peut-être en faisant une taille en transparence… C’est une idée intéressante. Tu l’as déjà fait ? Pour les photinias, j’en ai déjà plein les haies et je n’ai pas forcément envie d’un persistant🤔

      J’aime

      1. Alors j’ai vu dans un magazine des cotinus taillés en nuage en tout cas, il me semble que c’était le numéro de décembre de l’ami des Jardins. A priori ça se taille très bien comme tu veux. J’ai planté mes cotinus seulement cet été, trop petits pour avoir des tailles. J’en ai vu souvent de très beaux dans les massifs de ville car c’est costaud même en plein soleil sans apport d’eau.
        J’en ai vu en vente directement sur tige mais je me demande si du coup ils sont aussi costauds. Bonne soirée

        J’aime

        1. J’adore mes cotinus au jardin, mais je pense que je vais me laisser tenter par un Lagerstroemia taillé en cépée. Il a beaucoup d’intérêt au fil des saisons. Je réfléchis à la bonne couleur maintenant 😉
          Bises !

          J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s