Pourquoi veiller à son environnement ?

Si j’ai souhaité vous raconter mon histoire au cours de mes derniers articles, c’était pour vous montrer qu’en veillant sur mon environnement, j’avais pu avancer dans ma vie.

  • Dans la maison 1, j’ai pris conscience des erreurs que je commettais : je surconsommais et je faisais tout pour rentrer dans un moule qui n’était pas le mien. L’épuisement maternel puis la maladie me poussèrent à m’isoler dans notre petite maison où je pu réfléchir et me rendre compte de ce qui me plaisait dans la vie et de ce que je ne voulais plus subir.
  • Dans la maison 2, je repris contact avec la nature en créant un jardin et en m’entourant d’animaux mais j’appris aussi à me détacher de la société de consommation, à devenir plus autonome en cuisinant nos repas et en créant nos produits cosmétiques et ménagers. Ma vie devint moins speed, moins stressante, plus valorisante. J’avais un refuge où me reposer et où exprimer ma créativité, me sentir moi.
  • Dans la maison 3 où nous sommes aujourd’hui, nous avons fait le choix d’une vie à la campagne pour être plus au calme. Ici, j’ai pu entreprendre un travail sur moi avec l’aide d’une coach en développement personnel afin de réaliser un rêve qui me tenait à coeur depuis longtemps : créer une activité en adéquation avec mes dons, me sentir utile en aidant les autres, me sentir à ma place et que tout ça ait du sens.

Bien sure j’avais des prédispositions puisque j’ai toujours été très sensible aux environnements. J’ai toujours eu une énergie débordante pour mettre en place les changements nécessaires pour plus d’harmonie dans un intérieur (ou au jardin). Mais au travers de mes expériences, de mes lectures et des accompagnements que j’ai déjà pu effectuer, j’ai pu observer les réels bienfaits d’un lieu de vie harmonieux.

  • Un logement est un besoin vital qui nous protège des éléments. Qu’on soit propriétaire, locataire, ou juste de passage, rien que pour ça, il devrait être choisi avec soin, pour qu’on s’y sente en sécurité.
  • Un logement aménagé selon nos habitudes de vie et à notre goût est un endroit ressourçant et reposant. S’il est encombré, que rien n’est pratique ou que les couleurs nous agressent, nous ne nous y sentirons pas bien, nous n’aurons pas envie d’y passer du temps, nous le fuirons en sortant le soir et le week-end ou en l’entretenant peu. Et nous ne prendrons ni le temps de nous reposer, ni le temps de méditer sur les choix que nous faisons dans la vie.

Par exemple, lorsque je suis en vacances dans un logement en location, je prends quelques photos des pièces afin de retrouver l’emplacement de chaque chose et je range dans les placards tout ce qui me dérange et qui m’étouffe : tableaux tristes, biblos au goût douteux, excès de napperons et autres textiles décoratifs… Cela peut parait excessif, mais je sais que je me ressourcerai mieux dans un lieu épuré et à la décoration allégée. Combien de fois n’avons nous pas eu droit aux nombreux souvenirs de famille qui n’ont pas trouvé place dans la maison principale des propriétaires ? Je ne juge pas. Je sais bien ce qu’il se passe. Souvent les personnes qui louent de tels biens culpabilisent de se débarrasser d’objets par fidélité ou par peur de gâcher. Alors ils les placent dans leur location, pensant bien faire.

  • Un logement entretenu permet de se sentir bien dans sa peau. J’ai souvent constaté que lorsque je suis démotivée ou que je me sens déprimée, ma maison est sale et en bazar. Comme une cuisine cracra et encombrée ne donne pas envie de cuisiner ! Prendre le temps de ranger et de faire le ménage permet très souvent de se recentrer et de rétablir la situation.

Cette année, j’ai pu encore le vérifier. Depuis un an et demi que nous avions déménagé, je n’avais pas réussi à remettre en place une alimentation qui me corresponde. Il me fallait trouver mes nouveaux commerçants, trouver mes nouvelles habitudes, aménager notre cuisine qui n’est pas pratique comme je le souhaiterai… Et cela faisait plusieurs mois que je me disais qu’il fallait que je la vide entièrement et que je la nettoie de fond en comble pour la réorganiser en attendant qu’un jour on la refasse à notre goût. J’ai beau le savoir, j’avais toujours quelque chose d’autre de plus important à faire 😉
Toujours est il qu’il y a quelques semaines, j’en ai eu assez, je me suis lancée. Cela m’a pris une matinée entière. Vider les placards, les nettoyer à fond avec mon spray au vinaigre, puis réorganiser et ranger le tout. Et vous savez quoi ? Cela m’a fait un bien fou ! J’ai eu l’impression d’avoir appuyé sur un bouton « Reseat ». J’étais pleine d’énergie et de motivation. Dans la foulée, j’ai ressorti mes livres sur l’alimentation, je les ai potassés, j’ai préparé mes listes de courses… et aujourd’hui je me sens mieux dans mon assiette
👍

Ce ne sont que quelques exemples parmi tant d’autres. Et la crise sanitaire nous a tous fait comprendre qu’il était important de se sentir bien chez soi.

Bien sûre, parfois on ne choisi pas le lieu où l’on vit, ou nous n’avons pas les moyen d’en changer. Mais il existe des solutions pour l’améliorer et avec un peu de discipline, on parvient à en faire un petit cocon qui nous correspond et qui peut nous amener à faire de meilleur choix pour notre équilibre.

Parce que prendre soin de son chez soi, c’est prendre soin de soi 🙂

En tous cas, si vous avez besoin d’aide, je suis là 😉

14 commentaires sur “Pourquoi veiller à son environnement ?

  1. Merci pour cet article qui va surement me motiver. Aérer les espaces nous aère l’esprit. Lorsque je ne vais pas bien j’ai envie de tout ranger, tout transformer, faire place nette. Bonne soirée.

    J'aime

    1. Bonjour Véronique, tu as un très bon réflexe et il faut t’écouter dans ces moments là, passer à l’action.
      Des fois on traine à s’y mettre et pour finir on se rend compte qu’on aurait du le faire avant 😀
      Bonne journée 🙂

      J'aime

  2. Je suis impressionnée par ton parcours. Bravo. Il y a 25 ans j’ai pris une immense claque dans ma vie qui m’a mise à terre. J’ai du me relever et me reconstruire. Avec le recul je reconnais des passages similaires avec les tiens. Mais j’ai encore appris, mis le doigt sur deux ou trois trucs en te lisant. Merci de tout ce que tu partages ! Le bonheur est dans le chemin que l’on accompli. Bisous

    J'aime

    1. J’ai mis du temps à comprendre qu’il fallait que je parle de tout ça, que je l’assume. Je n’ai pas à avoir honte de ce que j’ai vécu. Et surtout, si cela peut aider les autres, alors je ne dois plus hésiter 🙂
      Gros bisous Pascale

      J'aime

  3. Coucou Estelle
    J’ai trouvé extrêmement plaisante l’idée de ce sujet bien être évoqué sur ton blog, c’est, je trouve, un moyen d’avancer, de se redonner à un moment l’énergie qui manquait car au bout du compte c’est toujours la même chose, ce besoin de se sentir bien là où l’on vit
    Perso je te dirais que depuis que je suis sur le bateau déjà j’ai moins d’espace à nettoyer, ça va plus vite et puis avec les travaux point de grand ménage mais l’avantage c’est de se dire que c’est aussi bon pour lâcher prise, il y a toujours tellement de blocages au fond de nous quelque part, pour moi ça arrive à point nommer, un changement de vie global et général
    Je te reconnais bien là, dans ce besoin d’exprimer au travers de cette frénésie de « mieux être » ce qui te fait du bien, toi si généreuse et bienveillante, il est temps que la maison soit à ton image, le jardin lui attendra un peu
    Des bisous de la bretagne où les températures remontent bien

    J'aime

    1. Tu vois, toi tu n’as pas eu le choix avec ton changement de vie : tri drastique dans tes possessions, réfection du bateau pour des raisons de sécurité mais aussi pour ton bien-être.
      Je me rappelle t’avoir envié ce moment où tu as fais ce gros tri. Tu as pris le minimum pour ton bonheur. Ton nouveau chemin de vie a nécessité ce gros désencombrement. Je pense que nous serons nombreux à bénéficier de ton retour d’expérience👍
      Bisous Chris, bonne fin de journée et profite de cette douceur qui revient 🙂

      J'aime

  4. En général une fois par an je fais du vide et du tri parce que je sens que ça devient étouffant.
    Dans ma première maison en location je me souviens avoir rapidement refait les peintures et plantés des arbustes, mes voisins ne comprenaient pas car ils estimaient qu’investir dans une location c’était du gaspillage. Je n’ai pas fait de gros frais mais ça me semblait important de m’y sentir bien en attendant d’avoir ma maison. Bonne journée

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Il me semble important de faire un minimum à moindre frais pour se sentir bien dans notre lieu de vie. Sinon c’est nous qui en pâtissons. Qu’on soit locataire ou propriétaire, c’est notre chez nous, on doit en prendre soi, comme on prend soin de nous👍
      Bonne semaine Cindy, bises

      J'aime

  5. Et bien j’en connais une qui a l’air de bien prendre soin d’elle! Papattes en rond sur son coussin bien moelleux, pas besoin d’aide de ce côté 🙂
    J’espère que tu arriveras à t’épanouir pleinement dans ta nouvelle activité, je ne doute pas de sa réussite, quand on voit ce que tu as réussi à faire dans tes chez-toi.
    C’est vrai que ça fait du bien de s’occuper de son intérieur. Je suis en pleine phase de travaux (bon mon dos lui, ne trouve pas que ça fasse du bien) mais quand je pense au résultat que j’espère obtenir, je suis toute motivée!
    Des bisous, Véro.

    Aimé par 1 personne

    1. ça c’est sûre que les chats ne se posent pas de question ! 😀 D’instinct, ils se trouvent la meilleure place et rien à faire des autres occupants du foyer 😉

      Je suis avec grand intérêt tes travaux sur Instagram. Je suis sûre que ça va être super beau… en attendant, il faut se ménager parce que ce type de travaux est très fatigant.

      Ici, on a commencé à démonter la partie haute de la cuisine. On va repeindre toute la pièce à vivre et le couloir. Depuis le temps qu’on est là, il était temps qu’on s’en occupe. J’en ai ras le bol de cette ambiance tristounette dans la maison. Mais j’ai hâte que ce soit fini aussi parce que ça va être un sacré chantier😬
      Bisous Véro

      J'aime

  6. Bonsoir Estelle!
    Je détourne un peu ta question très « existentielle » mais qui au fond rejoindra totalement ce que tu en dis et en démontre surtout!.
    Pourquoi notre environnement, LUI, veille tant sur nous…
    Qu’ attend-il de nous pour qu’ il puisse nous aider encore plus…
    Sans doute la même reconnaissance envers lui que nous cherchons pour nous dans les moindres recoins de notre vie, au point de vider une cuisine de son contenu pour en découvrir le fond, souvent blanc…assez banal, mais comme une page blanche à ré-écrire! C’ est absolument libérateur d’ atteindre ce fameux fond blanc! Et même si le fond n’ est pas blanc comme la plupart des cuisines plus récentes, ce n’ est que l’ image de ce fond enfin atteint qui prend son sens!
    Tu vas sourire…c ‘est ce qui est prévu dans les prochaines semaines pour moi!
    VIDER LA CUISINE! Punaise de punaise, j’ ai hâte d’ y être! ça va valser, je te le dis!
    Symboliquement, j’ ai déjà atteint et touché de ma main le fond de mon armoire de chambre, il y a peu…
    Notre environnement, celui sur lequel nous devons veiller, tu as entièrement raison d’ en parler de cette manière, un peu comme le tuteur qu’ il est de notre existence et qui lui… veille sur nous sans que nous n’ y prêtions plus d’ attention.
    Veiller sur ce qui nous entoure est comme dire « MERCI ».
    Merci de ce petit rappel illustré et Belle Babouche ne contredit…rien, elle pionce!
    Bises,
    Carole.

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis contente que tu avances dans ce gros rangement de ta maison.
      Lorsque quelqu’un me dit le faire, je l’envie presque tant j’aime faire ça et tant je trouve ça ressourçant 😀
      Ici, cela a déclenché bien plus finalement… On a démonté tous les meubles du hauts et la crédence dans la cuisine du coup. On se lance dans les peintures de la maison. Depuis notre arrivée, nous nous étions concentrés sur le jardin, mais là il est temps de s’occuper de l’intérieur 😉
      Plein de bisous Carole !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s