Balade au jardin : l’allée

Comme je vous l’ai dis lors de mon précédent article, je suis passée par une grosse phase de découragement au jardin.

Les pluies hivernales, les gelées tardives et le temps pluvieux de ce printemps automnal ont été fatales pour nombre de végétaux. Ou s’ils n’en sont pas morts, ils ont tout du moins du mal à s’installer.

Par exemple mon mûrier platane commence juste à faire son second feuillage. Le premier ayant gelé au printemps.

Quand aux hydrangeas ‘Annabelle’, ils ne sont que de branches. Si je gratte un peu, certaines sont vertes au coeur mais je les trouve bien lents à se réveiller.

Ici on voit un départ de pousse…

On verra bien. De toute façon, s’ils ne s’en sortent pas, c’est que je devrai revoir ma position et les remplacer par autre chose de plus adapté. Mais vous vous doutez que les végétaux qui acceptent les pieds dans l’eau l’hiver et la sècheresse l’été ne sont pas nombreux.

La visite du jardin de Capucine m’a donc fait énormément de bien parce qu’il m’a permis de prendre du recul avec mon jardin. Voir autre chose est toujours salvateur et vous l’avez vu, il était bigrement inspirant 🤩

Parce qu’il y a ça aussi, vous me connaissez, j’aime les jardins de curé ou jardins de grand-mère… Et j’ai compris il y a peu que si j’étais tellement déçue cette année, c’est parce que mon jardin ne pourra pas ressembler à ce que j’avais imaginé au départ 😔

Dans ce jardin, mes contraintes sont nombreuses :

  • La terre est sableuse, donc très drainante, elle ne retient pas les nutriments et l’été le sol est plus chaud que dans de la terre.
  • Le sol est gorgé d’eau en hiver. Il va donc falloir que j’accepte de surélever beaucoup de mes plantations. En buttes ou en bacs… mais il va me falloir rehausser un maximum.
  • Si le Sud-ouest est une région douce, malheureusement, dans mon hameau, l’hiver, les températures peuvent être très basses. Les gelées sont fréquentes.
  • Et puis c’est bien connu, ici il pleut souvent. Je ne vais pas m’en plaindre, toutefois, les herbes indésirables prolifèrent à une vitesse vertigineuse et ce malgré le paillage. Je n’ai pas fini de désherber d’un côté, que je les vois déjà réapparaître de l’autre. Nous avons donc entrepris de poser des bordures pour nous faciliter l’entretien des massifs. Ainsi le chiendent et le trèfle sont ralentis.
Pose de bordures en acier Corten au jardin d’eau. Je vous en reparle prochainement.

Quoiqu’il en soit, avec l’arrivée de la douceur et du soleil (par intermittence avec la pluie 😏), je vois mon jardin se réveiller et je me dis que tout n’est pas perdu. Oui j’ai du mal à trouver des végétaux qui se plaisent, oui je vais devoir renoncer au jardin fouillis naturel (enfin un peu 😆), mais petit à petit la structure du jardin se pose et cela commence à ressembler à quelque chose qui devrait me plaire 🙂

Rosier Madame Isaac Pereire et Clématite Madame Julia Correvon.

D’habitude, je n’aime pas écrire beaucoup de blabla, pour ne pas vous perdre en route. Mais aujourd’hui, j’avais besoin de vous expliquer la situation. Alors j’arrête là pour aujourd’hui et je vous emmène pour quelques photos dans l’allée devant la maison. Je vous montrerai la totalité du jardin en plusieurs articles, sinon ce sera beaucoup trop long 😉

Il y a donc, en arrivant au jardin, cette grande allée, qui sera bientôt refaite. La grosse caillasse actuelle est vraiment inconfortable et j’en ai marre de me tordre les chevilles. Même les chats et les poules n’aiment pas marcher dessus 🐈🐓

Sur la droite, ce sera bientôt un parking pour les voitures.

Cette partie du jardin est inondée l’hiver lorsqu’il pleut beaucoup. Les travaux permettront de la surélever et que ce soit plus praticable.

Cette allée longe la craste (fossé d’irrigation) à gauche. Ici j’ai planté des arbres fruitiers (dont un prunier mort et un figuier qui repart du pied) en alternance avec des Pâturins.

Lulu tond du côté de l’allée et passe la débroussailleuse dans le fossé pour l’entretenir, mais laisse les herbes prendre leurs aises sur les abords. J’adore 💚

A droite, c’est le massif de toutes les expériences. Ce qui survit ici est en bonne voit pour s’implanter au jardin. La terre y est très sableuse. On y trouve même des petits galets de plage. Et comme c’est inondé l’hiver, les végétaux doivent supporter les pieds dans l’eau un temps.

Alors soyons honnête, il n’y a pas grand chose pour le moment hormis les Asters, les Gaura et les Eryngium agavifolium. C’est déjà pas mal vous me direz 😉

Cette année, j’ai semé des graines d’annuelles en mélange et j’ai planté des boutures diverses que j’avais. On verra ce qui l’en ressort.

Après les travaux, nous ajouterons de la terre pour surélever ce massif à la même hauteur que l’allée.

Le Prunus ‘Taoflora Red’ a bien fleuri au printemps mais aujourd’hui il fait la cloque du pêcher.

Lorsqu’on s’approche de la maison, on trouve le Prunus ‘Le Thoureil’ sur la droite de la photo.

C’est une merveille lorsqu’il est en fleurs ! Je suis heureuse d’avoir fait ce choix 😃

Sur le côté gauche de la maison, nous avons fermé par une palissade. Elle permet de nous isoler de la vue du voisin car nous avons une piscine derrière et je n’ai pas forcément envie d’être vue en maillot de bain 😛

Et en plus, cela me permettra de me faire plaisir avec plusieurs grimpantes 😉

ici j’ai demandé à Lulu de me construire des bordures en bois. Je vais remplir de terre pour surélever les plantations.

Le rosier ‘Aimée Vibert’ est déjà installé. Il semble qu’il s’adapte bien au sol sablonneux.

Voilà il me semble que cela fait déjà beaucoup pour aujourd’hui ! 😛

Je vous laisse avec la vue au bout de l’allée lorsqu’on se tourne vers le potager…

Puis sur ma petite table devant la porte d’entrée qui regroupe quelques plantes grasses.

J’ai perdu beaucoup de petits pots cet hiver avec le gel.

Et je vous dit à très vite pour la suite… Avec le jardin d’eau !? 😉

Belle journée à toutes et à tous ⛅️

30 commentaires sur “Balade au jardin : l’allée

  1. Ah bah j’ai loupé cet article aussi…mon demi cerveau est encore moins opérationnel que d’habitude avec tout ce qu’il y a à faire en ce moment au jardin!
    Je vois que tu as plein de projet d’aménagement encore, c’est drôlement chouette. J’aime beaucoup tes palissades pour te cacher du voisinage, et comme toi j’adore ton fossé avec ses herbes toutes jolies, ça fait très naturel, c’est superbe!
    A bientôt, je vais voir ce que j’ai encore loupé…
    Bisous, Véro.

    J'aime

    1. Si ça se trouve, tu ne reçois pas toi non plus mes nouveau articles ?
      On a encore cette allée à faire faire oui, parce que c’est vraiment désagréable de marcher dessus, voir blessant. Et quand Lulu passe la tondeuse, les grosses pierres tordent la lame. On a déjà dû en racheter une. Et puis on va la rehausser aussi à cause des inondations. Et il nous restera à trouver u portail pour fermer le jardin. Petit à petit 😉
      Bisous Véro

      J'aime

  2. Bonjour Estelle,

    Ton récit m’inspire un aphorisme de plus (comme tu le sais, j’en suis friand) : jardiner, c’est renoncer – pour mieux inventer.

    La palettes des plantes est telle que tu trouveras forcément celles qui en plus de te plaire se plairont chez toi. Et tu seras enrichie de l’expérience de contraintes nouvelles. Tu verras, si le trèfle et le chiendent prospèrent, c’est que des vivaces de toute beauté pourront le faire aussi.

    C’est curieux, mon taoflora rouge est le seul sur les trois à être malade, comme le tien. Le blanc et le rose sont intacts. Le plus joli est donc le plus fragile…

    Ton allée offre une sacrée perspective. Elle sera magnifique dans quelque temps.

    Toute mon amitié.
    Pierre

    Aimé par 1 personne

    1. Cette théorie correspond effectivement bien à ce que je suis en train d’apprendre 😉

      J’ai le Taoflora blanc moi aussi et il n’a aucun soucis. Maintenant, il n’a pas baigné dans l’eau comme mon rouge, alors C’est peut-être pour ça. Mais j’aimerai bien qu’il s’en remette parce que comme toi, je le trouve superbe.

      Belle journée Pierre

      J'aime

  3. Bonjour Estelle! j’ai attendu ce dimanche pour venir, ton article est plein d’infos, il me fallait un peu de concentration 😃 Pour ce qui est des mauvaises herbes, on est dans le même camp! J’ai aussi préféré des bordures sur tous les massifs, c’était ingérable, le pelouse veut aller partout, elle pousse très vite dans nos régions humides! J’ai aussi le gros problème des limaces et cie, elles dévorent tout et le paillis de cosses de sarrasin ne les arrête pas, j’ai ressorti le ferramol… à mon grand regret. J’en mets une fois au printemps, le temps que les feuillages soient conséquents pour arriver à produire des fleurs, sinon, tout est bouffé! La cloque aussi, sur le pêcher, je ne te cache pas que je suis à me demander si je le garde ou pas, je n’ai pas envie de traitement alors… Comme le souligne Marie, la première année tu t’es concentrée sur les structures, rappelle-toi tu n’avais qu’un grand terrain tout vide au départ, là tu as dessiné ton jardin, des petites choses à revoir comme l’élévation de de certains massifs, tu t’adaptes aux contraintes fortes, c’est un grand pas! Les plans de Marie sont top! Je ne sais comment elle a fait pour comprendre la situation de mon jardin mais, elle a réussi même Pierrot était bluffé par sa précision 😉 Je n’avais pas compris non plus que l’enclos des poules était à l’entrée, très mignon tout ça, avec les parterres devant, qui ont l’air de s’étoffer 😊 Et c’est vrai qu’une vidéo nous mettrait tout ça bien en place, une visite guidée en vrai, rien de tel! Bon dimanche Estelle, gros bisous 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Effectivement, je trouve ton message dans les indésirables !
      J’ai tellement de choses à vous raconter sur chaque partie, que je me suis dis qu’il valait mieux le faire en plusieurs fois 😉
      Si Marie me fait un plan, ça pourra vous aider à mieux comprendre. Si j’ai du temps, je vais essayer de vous faire une petite visite virtuelle aussi 😉
      Le poulailler et le potager sont effectivement devant la maison. Ainsi que le jardin d’eau.
      Pour le pêcher qui a la cloque, je vais planter de la ciboulette ou de l’ail au pied, ça pourra peut-être l’aider mais bon, s’il a les pieds dans l’eau chaque année, quoiqu’il arrive, il risque de ne pas apprécier. Peut-être que je devrais envisager de le déplacer à l’automne tant qu’il est jeune… A méditer.
      Pour mon jardin, j’ai tellement été déçue de toutes ces pertes cette année, que j’ai oublié ce qu’on avait déjà mis en place. Il faut dire que ça représente tellement de temps et d’argent. Tu comprends ?
      Gros bisous Nath

      J'aime

    2. En ce moment, on part à la chasse à la limace à la tombée de la nuit. Elles sont énormes😱
      J’ai remis de l’anti-limace, mais juste pour mes fraises. Pour le reste, de toute façon c’était tellement grillé par le gel, un peu plus un peu moins… Elles ont même mangé les feuilles des hydrangeas Annabelle qui n’avaient pas gelé😤
      Bisous

      J'aime

  4. Ca avance tout de même à grande vitesse!
    Je me souviens qu’à mes débuts je plantais ce qui me plaisait sans trop tenir compte du sol… Et je n’ai eu que des déceptions… Bon j’ai vite changé ma façon de faire lol, on est bien obligé de s’adapter, mais tu verras que tu trouveras multitude de plantes qui se plairont, c’est tellement vaste le choix et on ne connait pas tout. Les plates bandes surélevées c’est aussi une bonne idée, dans les carrés ou j’ai mélangé de la bonne terre à la mienne c’est clair que ça pousse mieux et chez toi cela évite que les plantes aient les pieds dans l’eau.
    Bon weekend

    J'aime

    1. Bah le pire c’est que je suis arrivée ici en potassant l’affaire. Je ne voulais pas planter n’importe quoi justement, je voulais faire des choix réfléchis. Sauf qu’il me manquait quelques notions : le sol gorgé d’eau et le gel l’hiver.. 😉
      Je vais devoir m’adapter, comme tu l’as si bien fait chez toi. Il va juste me falloir accepter de renoncer parfois 😉
      Belle semaine Cindy, bises

      J'aime

  5. Tu décris un jardin difficile à mener, mais j’ai l’impression que tu t’en sors très bien au résultat sur tes photos! Beaucoup de charme, même si ce n’est pas le fouillis végétal que tu aimes… J’ai peu de conseils à te donner puisque ma terre lourde est bien éloignée d’une terre sableuse! Le parti de surélever les massifs me paraît intéressant en effet, pour l’adjonction de terreau et pour le drainage aussi. Après la construction de la maison, le terrain avait tendance chez moi à former un petit étang. J’ai donc fait poser un drain à 40 cm de profond, avec arrivée dans la bouche d’évacuation des eaux de la maison. Tu pourrais faire la même chose avec évacuation sur le canal ?
    Ne perd pas espoir de façonner ton jardin : il est prometteur, déjà!

    J'aime

    1. Je te remercie Gine, c’est vrai que je reprends espoir. Mon jardin se réveille et me révèle des résultats que je ne voyais pas lorsque j’ai vu toutes ces pertes à l’arrivée du printemps 🙂 Je ne dois pas l’oublier pour l’année prochaine 😉
      Ici nous sommes à la frontière avec les Landes et c’était autrefois des marécages. Le sol est gorgé d’eau de partout, c’est pour ça que nous avons des fossés pour drainer un maximum les eaux pluviales. Je ne pense pas que des drains amélioreraient les choses. Ce ne serait pas suffisant en tous cas.
      La solution reste de surélever pour protéger un peu les racines et de planter des arbres en nombre. Ce que je suis occupée à faire depuis que je suis arrivée, mais cela va prendre du temps à s’installer tout ça😆
      Belle journée 🙂

      J'aime

  6. Chère Estelle,
    Enfin des nouvelles du jardin ! Je comprends bien ton découragement, les éléments ont vraiment été cruels depuis ton arrivée. Si on veut être positif, on pourrait dire tant mieux : mieux vaut être prévenu dès le départ avant de planter trop à la légère. Et puis tu ne commettras pas l’erreur que j’ai commise en jardinière débutante et impatiente que j’étais : il faut d’abord établir la structure et ensuite se faire plaisir avec les couleurs et les fleurs. Et chez toi, contre vents et averses, la structure semble bien installée… Alors je te souhaite déjà un bel été ! Amitiés, Danielle

    Aimé par 1 personne

    1. Quelque part oui tant mieux, tu as raison. Surtout que je me demande si les éléments ne vont pas être cruels chaque année finalement. Alors il vaut mieux que j’ai une bonne base dès le début.
      Mais maintenant que je vois le jardin s’éveiller, je me rends compte que la situation n’est pas si catastrophique. Je vais réussir à faire quelque chose, même si ce n’est pas ce que je voulais au départ. Il faut que je m’en rappelle à l’arrivée du printemps prochain 😉
      Belle journée Danielle 🙂

      J'aime

  7. Je suis désolée pour ton gros coup de découragement mais contente d’apprendre que ça va mieux depuis la visite du jardin de Capucine. Nous avons tous envie de certaines plantes qui sont impossibles avec notre terre mais finalement en essayant, en faisant de serreurs, en retentant on finit par trouver des idées. Avec ma craie sèche nombreuses plantes sont impossibles alors j’essaie de composer avec ce qui marche. Je fais encore beaucoup d’erreurs mais j’ai des trouvailles aussi. Ton jardin a beaucoup de charme avec tes petites barrières en bois et le massif du jardin d’eau est très bien planté. On sent que c’est bien parti et que tu vas créer un magnifique jardin avec les bonnes plantes pour ta terre. Courage et bises

    J'aime

    1. Je reconnais que j’ai énormément paniqué à l’arrivée du printemps et aujourd’hui je me promène au jardin et je me dis qu’en si peu de temps j’ai quand même des résultats encourageants. Tu as raison, je ferai encore des erreurs ou le climat ne sera pas clément encore une fois… mais avec le temps et l’expérience, je devrai avoir un jardin plaisant 🙂
      Merci pour tes encouragements Judith, bises

      J'aime

  8. Je n’avais pas du tout calculé cette allée, avec tout les changements, maintenant je me souviens des premières photos avec ce grand espace, et les plantes que vous avez retiré.
    Je lis dans le comm précédent que tu voudrais un plan, j’en ai fait un pour chez moi et aussi pour Nath et Coco, si jamais tu es intéressée, je peux te faire ça (c’est gratuit pas d’inquiétude 😛 ).
    J’adore les plans, je voudrais refaire un joli plan dessiné pour le blog, mais je traine, et à force de gribouillages, le jardin change trop vite 😛 haha !
    J’aime beaucoup tes différents espaces délimités par les barrières, j’aimerai faire ça d’avantage, mais je n’ai pas encore de ganivelle, alors ce sera un projet pour quand il y aura les sous.
    Je suis sure que tu vas trouver des plantes qui vont tenir le coup, et d’ailleurs, j’ai des plantes à donner (envoyer) si ça t’intéresse, je pense que ce sont des résistantes, ça vaudrait le coup de les tester si elles te plaisent. N’hésites pas à me demander !
    Ici aussi j’ai perdu plein de pots, mais comme toi je garde parfois des bouts de pots même cassés (si je vois bien sur la photo) 😛
    Ta maison est vraiment magnifique, et j’adore tes fruitiers fleuris !
    Passe une belle soirée, pas trop humide j’espère, ici c’est bof bof aujourd’hui.
    Bises Estelle !

    J'aime

    1. Oui il n’y avait rien hormis 3 palmiers que j’ai vendu sur le bon coin.
      Ces barrières autour du potager et du poulailler nous ont coûté pas mal d’argent mais il était urgent de les protéger des animaux sauvages et de Luna. Mais de l’autre côté, j’ai commencé à créer des barrières avec des branches de noisetier ou des chutes de tasseaux. Vous êtes des bricoleurs, je suis sûre que tu vas nous faire des trucs très sympa. D’ailleurs j’y pense, lorsque je ferai l’article sur le jardin d’eau, tu verras, j’ai fait une petite barrière en noisetier un peu sophistiquée, ça devrait te plaire.
      Pour le plan, je ne dis pas non 😉 J’en avait dessiné un dans mon ancien jardin mais je manque de temps et comme toi, tout évolue si vite dans le jardin. Mais aujourd’hui la structure est posée dans les grandes lignes alors ça pourrait être interessant. Mais tu arrives à faire ça à distance ? Tu as besoin de quoi ?
      Moi aussi je garde les bouts de pots cassés, ça remplace les billes d’argiles ou pour boucher un trou au fond d’un pot 🙂
      Cette maison nous a fait tilt quand on l’a vue. Nous qui aimions l’ancien, on aurait pas pensé à ce type de maison en bois mais finalement c’est très bien, et il y a moins de travaux à faire à l’intérieur 😉 Il faudra juste qu’on se décide à se lancer dans les peintures qui sont bonnes à refaire 😉
      Sinon ici c’est pluie la nuit et soleil le jour, alors je ne me plaint pas du tout. Tant que ça dure, on n’a pas trop chaud et le jardin est abreuvé 😉
      Bisous Marie

      J'aime

  9. Bonjour Estelle.
    Mais je croyais que rien n’avait poussé chez toi mais je vois que tu as plein de choses intéressantes . J’aime beaucoup le coin avec le banc, il a l’air déjà bien végétalisé. Bonne idée de suréléver les massifs comme ça la terre sera moins basse. Je ne fais pas la liste de toutes les plantes qui ne se sont pas adaptées chez moi: mon mari serait horrifié. Mes fleurs préférées sont les pivoines et les pois de senteur. Impossible d’en avoir. J’ai testé tous les coins et les recoins. Je n’arrive même pas à faire des semis en pleine terre de cosmos et de nigelles, c’est pour dire . Tu vas trouver des plantes qui s’adaptent à ton terrain.
    Bises

    J'aime

    1. Et bien figure toi que moi aussi je croyais que rien n’avait poussé. Cela a juste pris un bon mois de retard… Il faudra que je m’en rappelle l’année prochaine si la météo me malmène. Bon, j’ai quand même perdu des plantes et d’autres souffrent. Mais aujourd’hui je suis contente de la tournure que prennent les choses. Je reprends espoir tout du moins. Il faut que je continue à m’adapter 😉
      Bisous Capucine

      J'aime

  10. C’est chouette de voir des plans larges de ton jardin. Cela donne une tout autre idée de l’espace. Je suis certaine que tu construiras quelque chose de beau et qui te correspondra. Les meilleures choses sont celles qui se construisent lentement.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Aïe aïe aïe, je dois être patiente encore une fois 😉
      Mais tu as raison, ça va venir, tout doucement. Année après année, je vais m’adapter et persévérer. Mais dès aujourd’hui je me rends compte que la structure se pose et que certaines plantes trouvent leur place alors je dois rester positive 🙂
      Belle journée Pascale, bisous

      Aimé par 1 personne

  11. Coucou Estelle
    C’est toujours très difficile de se projeter dans un jardin où il n’y avait rien et où il est indispensable d’attendre que la nature fasse son boulot en plus d’avoir une bonne dose de patience, regarde ce que vous avez déjà entrepris en si peu de temps, je sais ça peut paraitre simple à dire comme ça mais votre jardin a déjà beaucoup changé, je suis sure que lorsque tu regardes les photos tu constate toi même ces changements
    Vous avez un très joli terrain qui ne demande qu’à s’épanouir 😉 patience est mère de vertu dit le proverbe
    des bisous Estelle

    J'aime

    1. C’est vrai… je veux toujours aller trop vite, aller plus loin. J’ai à peine terminé un chantier que je suis déjà en train de créer le suivant dans ma tête. C’est ça les créatifs 😉
      Mais je dois me rappeler qu’il faut du temps, que je dois être patiente. Et finalement le résultat aujourd’hui est déjà très satisfaisant pour si peu de temps. A suivre donc 😉
      Bisous Chris

      J'aime

  12. oui oui, la suite😊! je me perds un peu dans ton jardin, je en voyais pas le potager devant la maison.. les poules sont donc devant? j’aime bien tes explications, j’ai l’impression d’être avec toi sur le terrain😉
    fais nous faire le tour de ce potager STP, je suis sûre qu’il y a des merveilles!
    bonne soirée Estelle, bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Cath, comment vas -tu ? Je voulais prendre le temps de t’écrire mais je n’ai pas encore eu le temps. J’ai lu chez Pierre que ton blog n’était plus en ligne ??
      Je vais essayer de vous faire le tour du jardin pour que vous voyez mieux tous les aménagements mais ce n’est jamais évident de bien comprendre l’emplacement de chaque chose. J’ai le même problème chez toi et chez les copines de blogs.
      Je réfléchis pour faire un plan ou une visite filmée comme l’a fait Cindy. J’ai trouvé que c’était une belle idée. A creuser 😉
      Bonne soirée, bisous

      Aimé par 1 personne

      1. plus de blog😉, heureusement mon chéri me l’a copié..je n’écrivais plus depuis un an, et il coutait assez cher, j’ai jeté l’éponge😊
        oui fais un plan, ou une vidéo, sur insta ce n’est pas la peine, mais sur un blog, oui! c’est pérenne..
        je vais t’écrire si tu veux? ce WE, tu te sentiras « obligée » d’y répondre LOL

        Aimé par 1 personne

      2. Je manque de temps en ce moment, mais écris moi oui, je serai ravie d’avoir de tes nouvelles. Souvent je pense à toi, à ta santé… Raconte moi.
        Belle journée Cath, bisous

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s