Trop d’eau

Pendant que beaucoup reprennent la route du travail et de l’école, ici nous resterons à la maison.

C’est comme si la nature n’avait pas été d’accord avec cette reprise…

IMG_7020

Lulu a réussi à quitter le village mais les routes sont inondées.

Et dans le jardin, l’eau continue de monter.

IMG_7027

Notre maison est surélevées donc nous ne craignons pas qu’elle arrive jusqu’ici, mais nous avons des coupures d’électricité.

IMG_7026

Bien sûre je pense aux personnes qui subissent bien plus…

Mais ici, je continue de me poser des questions sur le bien fondé de mes cultures… Tu vois Christine, moi aussi j’ai les même doutes que toi 😔

IMG_7019IMG_7022

Belle journée à toutes et à tous et bon courage pour celles et ceux qui reprennent le travail. Continuez de prendre soin de vous.

45 commentaires sur “Trop d’eau

  1. Bonjour Estelle
    Je suis en retard de lecture de blog en ce moment
    J’espère qu’à ce jour tout est rentré dans l’ordre dans ton coin et que ton jardin s’en est sorti sans trop de dégâts ?
    De mon côté, c’est la cave de la maison de campagne qui a été inondée…Heureusement qu’avec les 100 km autorisés, j’ai pu y aller vite fait…Les pompiers sont venus..
    A bientôt

    J'aime

    1. Bonjour Jacqueline, je suis navrée d’apprendre cette nouvelle. Tu as de grosses pertes ou de gros dégâts ? C’est assez traumatisant une inondation. Et je suppose que cette maison est pleine de souvenirs… Je suis en retard sur les blogs moi aussi. Gros découragement de mon côté, alors je prends un peu le large. J’ai voulu aller lire ton article « aller retour », mais je vois qu’il n’est plus actif.
      Ici, le sol est resté une éponge pendant pas mal de temps. Ce sont surtout les anciens qui sont inondés dans leurs maisons. Aujourd’hui, ils construisent un peu plus haut pour éviter ce problème mais le jour des pluies diluviennes, je n’en menais pas large et je surveillais le niveau de l’eau monter tout doucement. Si ce genre d’épisode se renouvelle fréquemment, j’ai bien peur que l’eau arrive à monter encore et devoir subir les inondations à l’intérieur.
      Ici c’était un ancien marécage, la nappe phréatique est très proche, donc quand il pleut comme ça, ça monte très haut. Et comme il a beaucoup plu cet hiver, forcément, ça n’absorbe plus du tout.
      Donc, après la pluie, j’ai surveillé mes plantes, mais dès le lendemain le soleil s’est fait violent et depuis il fait 30° tous les jours. Donc, tu le devines, beaucoup de plantes ont cramé.
      Je n’ai pas eu le coeur à écrire un article. Après tout ce travail fait depuis ces derniers mois, je suis un peu écoeurée. Je prends donc un peu de temps pour désherber et arroser mais le jardin n’est pas praticable en dehors de la matinée ou de la soirée, tant il fait chaud. On verra à l’automne maintenant pour corriger ce qui doit l’être 😉
      Bon courage Jacqueline. Bisous

      J'aime

  2. Je comprends ton découragement, toute cette eau dans ton jardin, malheureusement ce genre de catastrophe est amené à se reproduire un peu partout en France, aucun jardin n’est à l’abri. Il y a deux ans j’ai eu une belle grêle sur mes fruitiers.
    Bravo pour tout le travail accompli en l’espace de 5 mois! Tu parles de planter des arbres, j’imagine que tu as déjà une petite idée des heureux élus que tu vas accueillir chez toi 😉 ?
    Bon week-end Estelle (apparemment un peu de pluie est annoncée chez toi).

    J'aime

    1. Coucou Cindy,
      L’eau est partie en surface mais le sol reste une éponge par endroits.
      Et puis à côté de ça, j’ai des plantes qui grillent déjà à cause du soleil. Va comprendre…
      J’ai mis beaucoup d’énergie dans ce jardin depuis 5 mois. J’avoue ressentir un peu de découragement et de fatigue. Je vais faire le minimum d’entretien pour passer l’été (qui risque d’être long ici) et déjà ça se sera important entre désherbage, arrosage et entretien du potager. Et à l’automne je vais me concentrer sur la plantation d’arbres en plus grand nombre.
      Peut-être fais-tu le pont ? Bon week-end quoi qu’il arrive. Bises 🙂

      J'aime

  3. Coucou Estelle ,
    Roooh , bah ça baigne chez toi !
    Tu dois etre au niveau de la mer pour avoir autant d’eau en surface ?
    Nous avons eu 50 mm de pluie en 24 h dimanche soir et des coupures de courants de 7 h 😦
    Ton jardin a bien évolué , quel travail impressionnant que vous avez effectué en peu de temps !
    Bon courage

    J'aime

      1. Ma commune se trouve un peu au dessus du niveau de la mer. Non ça baigne autant parce que la nappe phréatique est pleine à ras bord et que l’eau n’arrive plus à s’infiltrer dans le sol. Les rivières sortent de leur lit, ça déborde de partout.
        Cela fera bientôt 5 mois que nous sommes là et nous avons installé pas mal de choses oui. Mais maintenant je sature un peu. J’aspire à ne faire que de l’entretien sauf qu’avec toute cette pluie et la chaleur, les mauvaises herbes poussent à foison elles ! 😉
        Bisous Coco

        J'aime

  4. Coucou Estelle,
    Zut j’espère que tu n’auras pas trop de dégâts dans tes cultures et que tes jolies poulettes sont biens au sec….
    Bon courage pour la suite
    Des bises bretonnes
    Christelle

    J'aime

    1. Coucou Christelle, les poulettes vont bien. Leur enclos se trouve légèrement surélevé et l’eau n’est pas arrivée jusqu’à elles. Il faudra être tout de même vigilant à l’avenir.
      Belle journée et à bientôt 🙂

      J'aime

  5. Ah oui dis donc, vous êtes bien inondés ! Vous êtes prêts d’un cours d’eau ? Dans mon jardin, je n’ai jamais eu de soucis, la terre est tellement sableuse et drainante que depuis le temps qu’on est là (5 ans et demi) le jardin n’est jamais devenu impraticable. Ne te décourages pas, ça va s’arranger. Bises.

    J'aime

    1. Coucou Lulu, les pluies sont importantes dans la région et c’est pour ça qu’il y a des fossés partout, parce que la nappe phréatique n’est pas loin mais là il est tombé une quantité d’eau anormale. Si la terre est sableuse et qu’elle permet d’absorber plus rapidement l’eau, en dessous c’est tellement plein que ça prend du temps. Hier soir, Ludo a du faire un grand tour pour pouvoir rentrer à la maison, un affluant de l’Eyre est sorti de son lit et a coupé une route qui mène à notre hameau.
      Cela prendra un peu de temps pour que tout revienne à la normal. J’espère que les plantes ne vont pas pourrir. Mais quand je vois le résultat dans ton jardin, je me dis que cette terre sableuse n’est pas forcément le problème. On verra. Il va me falloir une année pour bien évaluer la situation.
      Bises Lulu, à bientôt

      J'aime

  6. C’est fou de voir ça chez toi, dans la région lyonnaise ici c’est le contraire, on manque d’eau et mon récupérateur est vide 😒. J’espère que ça va vite d’évacuer chez toi. Bon courage. Et tu as raison, c’est pas parce qu’on reprend le travail qu’il faut arrêter de prendre soin de soi. 😘😘

    J'aime

    1. La nappe phréatique est pleine ici alors cela risque de prendre un peu de temps à s’évacuer. J’espère que les plantes ne vont pas pourrir.
      Cela devient de plus en plus problématique quand même. Soit sècheresse, soit inondations… Parce que je suis sûre qu’à mon tour, ce sera les grandes sècheresses cet été, comme chez toi.
      On verra bien. On tentera de s’adapter encore 😉
      Bon courage et prends soin de toi, bises

      Aimé par 1 personne

  7. Votre jardin promet beaucoup , c’est un jardin réfléchi fait avec bon sens et beaucoup de goût et sans oublier la volonté ! Régulièrement le mien est inondé , mes fruitiers baignant dans l’eau , mes massifs tels des mares , la pelouse ressemblant à un matelas d’eau lorsque l’on y marche, ce qui me faisait peur il y a cinq ans en achetant notre nouvelle maison , balayé par les vents à flanc de coteaux , mais aucun soucis par la suite , c’est un jardin opulent , ou tout y pousse à foison , fruits , légumes , fleurs , mauvaises herbes aussi , des abeilles , coccinelles , oiseaux , le paradis à la campagne ou nous nous sommes « réfugiés » à la retraite , un bonheur sans nom , calme , pâturages , troupeaux et comme vous une petite chienne de six mois , adepte des pantoufles à croquer ! Votre jardin étant sableux l’eau va s’écouler sans soucis et dans le sud ouest vous la regretterez en été !! ne dit-on pas que l’eau c’est la vie ! Si je n’avais pas tant de renards ici en Lorraine , même vu un de ces rouquins me regarder au bout de ma terrasse, je prendrais des poulettes , j’en rêve , les vôtres sont si belles et pour elles chez vous c’est le Georges 5 leur poulailler !! Bonne journée un peu fraîche et venteuse

    J'aime

    1. Merci Michèle pour ce message plein d’espoir. Cela fait du bien à lire 🙂
      Pour les poulettes c’est sûre que la présence d’autant de renards n’aide pas à passer le pas. Ou alors il faut leur construire un enclos électrifié. C’est une option que les gens du coin utilisent ici car nous sommes au milieu de la forêt.
      Au plaisir 🙂

      J'aime

    1. Il pleut souvent dans la région, mais là la quantité d’eau tombée est anormale, les nappes phréatiques sont pleines. Lorsque je fais un trou, on trouve de l’eau à un fer de bêche.
      J’espère aussi que mes plantes ne vont pas pourrir.
      Bonne journée Marie-Anne

      J'aime

  8. Bonjour Estelle
    Habitant sur le Bassin d Arcachon je peux te dire que ces inondations sont malheureusement de plus en plus fréquentes. Souvent, c est dû au fait que la nappe phréatique est très proche , parfois 80 cm.
    Il faut apprendre à vivre avec cet aléa (le deuxième aléa étant les « cagoyes », je te laisse deviner ce que c est!!).
    Par contre, il y a aussi des bonnes choses: ces inondations ne durent pas car notre sol est sableux et le soleil va vite sécher tout cela.
    Votre maison étant surélevée, rien de grave ne vous arrivera.
    Bon courage et ne perds pas espoir. Tu nous posteras très bientôt de magnifiques photos de toutes tes cultures qui auront su tirer parti de cet apport d eau

    J'aime

    1. Merci Cécile pour ces messages que tu me laisses lorsque je perds courage. La nappe phréatique est effectivement très proche. Ici je l’ai trouvé à un fer de bêche lors de mes plantations. J’espère que cela ne va pas pourrir.
      Lorsque j’ai lu ton commentaire, j’ai envoyé un message à mon père pour savoir ce que voulait dire « cagoyes » 😀 Ma grand-mère disait « Cagouilles » 😉
      Je m’attendais à en trouver beaucoup ici en arrivant car j’en voyais beaucoup dans le jardin de ma grand-mère et jusqu’à présent ce n’était pas le cas. Seulement je pense que c’est parce qu’il n’y avait pas assez de végétation sur ce terrain et c’est en train de changer avec tout ce que je plante… Mon père m’a confirmé qu’avec toute cette pluie, ils allaient arriver 😉
      Belle journée Cécile, bises

      J'aime

  9. Oh Estelle ! Je suis ton installation dans ta nouvelle maison et les débuts de ton jardin d’un peu loin mais avec tant d’intérêt. Et toute cette eau, maintenant… Que dire pour te réconforter ? Chez Sophie (Notre jardin secret) le jardin est régulièrement inondé par la rivière qui le borde. Ses plantations n’en souffrent pas et tout pousse même avec une belle luxuriance. Tu avais parlé de fossés qui bordaient ta propriété. Peut-être serait-il judicieux de les curer et de les remettre en fonction pour qu’ils drainent l’eau de surface ? Ils avaient peut-être cette fonction ? J’aime beaucoup ce que tu fais et ce potager, tu ne dois pas l’abandonner. C’est tellement précieux de pouvoir nourrir les siens de ses propres légumes. Attends de voir comment ça se passe. Restez bien à l’abris, tous. Vous êtes sages. Gros bisous !

    J'aime

    1. Merci Marie pour ton message. Tu as raison, l’eau peut apporter de bons nutriments aux plantes. J’espère juste que certaines ne vont pas pourrir parce que la nappe phréatique étant très très proche, elles ont les racines dans l’eau une bonne part de l’année.
      Il va me falloir une année pour bien jauger la situation. Je devrai mettre en place certaines adaptations certainement. Et nous allons devoir nettoyer notre fossé dès que ce sera sec. Le problème c’est que tous les voisins ne sont pas forcément vigilants non plus, sans compter la commune. A suivre donc 😉
      Bises Marie

      J'aime

    1. La première étape va être de nettoyer le fossé qui longe notre terrain. Il n’a pas dû être entretenu ces dernières années. Le soucis c’est que tout le voisinage et la commune doivent en faire autant, nous dépendons tous des uns et des autres.
      Ensuite, je me demande si je ne vais pas envisager la culture sur butte. Mais je ne trouve pas ça très esthétique… A méditer parce que l’idée c’est quand même d’avoir des résultats 😉
      Bises Anne-Sophie

      J'aime

  10. Ben dis donc, c’est impressionnant! Tu sais si c’est fréquent par chez toi, cette montée des eaux comme ça? Si c’est le cas, il faudra envisager la culture du riz dans ton potager…Je rigole, mais juste un peu, histoire de te détendre, mais ce n’est pas drôle du tout. Espérons que ce n’est qu’occasionnel.
    Bisous et bon courage Estelle.

    J'aime

    1. La pluie et les orages c’est qqchose d’habituel ici mais pas dans ces proportions.
      Le pisciniste me disait justement qu’il avait fini la construction d’une piscine vendredi et lundi lorsqu’il est arrivé, elle était pleine. Cela te donne une idée de la quantité d’eau tombée…😣
      Et avec toute cette eau, c’est les cagouilles qui vont arriver 😉
      Bisous Véro

      J'aime

  11. C’est décourageant j’imagine de voir ça après toute l’énergie te le temps que vous avez investis dans l’aménagement du jardin… Si l’eau se retire rapidement, ce ne sera sans doute pas catastrophique mais il faudra bien tenir compte des zones les plus inondées pour le choix des plantations et aménagements futurs… Ca ne vous facilite pas la tâche!
    Espérons que ce ne soit pas chaque année pareil? Qu’en disent les voisins?
    Courage!

    J'aime

    1. Coucou Malorie, l’eau se retire relativement rapidement avec la terre sableuse, mais le soucis c’est que la nappe phréatique est pleine donc l’eau ne descend pas forcément très bas et à la pluie suivante c’est à nouveau les pieds dans l’eau. Je crains que certaines plantes ne supportent pas les racines dans l’eau la moitié de l’année. Surtout que l’été ce sera cuisson au soleil dans une terre sableuse bien sèche… Dur dur de bien trouver l’équilibre oui. Il va me falloir une première année déjà pour bien évaluer ce qui n’aura pas résisté dans mes plantations.
      Par contre, l’hiver prochain, c’est sûre, j’investis dans des arbres. La priorité va être de planter un max pour avoir de l’ombre dans les années à venir. Petit à petit, je vais bien y arrivée 😉
      Les voisins n’ont jamais vu ça. Le pisciniste me disait justement qu’il avait fini la construction d’une piscine vendredi et lundi lorsqu’il est arrivé, elle était pleine. Cela te donne une idée de la quantité d’eau tombée…😣
      Merci de ton soutien 🙂

      J'aime

  12. je suis effarée en voyant tes photos, que d’eau, que d’eau!! j’espère que tes cultures potagères vont s’en remettre, et que ça ne sera qu’un mauvais souvenir pour plus tard…
    j’ai lu le commentaire ci dessous sur le fait de creuser des rigoles autour du potager, un peu comme vos crastes, c’est une idée?
    et vos poulettes? elles peuvent vaquer?
    bon courage et surtout garde l’espoir, je t’embrasse

    J'aime

    1. J’espère que mes plantations ne vont pas pourrir oui. En tous cas, il va falloir que j’envisage de surélever mes plantations de quelques centimètres. Buttes ou ajouter de terre et bordures, je ne sais pas encore… Creuser des rigoles ne pourra pas palier à cette quantité d’eau anormale qui est tombée, je ne crois pas tout du moins. Notre craste a du mal à tout absorber.
      Les poulettes n’ont pas souffert, leur enclos est légèrement surélevé, mais il faudra être vigilant si ça se renouvelle.
      Belle journée Cath, bises

      J'aime

  13. Mince alors, mais ça patauge vraiment 😦
    Si il ne faut mettre en place que des potagers en hauteur ou poser des drains ça va être chaud…
    J’espère que la pluie va se calmer!
    Inondation impossible sur mon terrain car il est en haut d’un rocher, par contre problème avec l’humidité du Lignon en permanence, je viens de voir une nouvelle maladie sur un érable 😦
    Ca devient compliqué de faire un jardin, que ce soit potager ou d’ornement.
    Bon courage, ici on a pas d’alerte, on attend un peu de pluie mais rien de comparable.
    Bonne journée, bises

    J'aime

    1. Oui c’est décourageant parce qu’il y a beaucoup de boulot… Je vais réfléchir pour voir comment faire évoluer le potager. Culture sur buttes ou parcelles légèrement surélevées avec bordures et ajout de terre ? Je ne sais pas encore.
      Mais côté jardin d’ornement je ne vais pas pouvoir surélever tout les massifs. Il faudra du résistant ou je devrai renoncer.
      Je viens de recevoir une grosse commande des Senteurs du Quercy pour le tour de la piscine. Que des plantes du sud adaptées à la sècheresse. J’espère qu’elles ne souffriront pas de l’excès d’eau la moitié de l’année.
      Bises Cindy, bonne journée (tu as repris le boulot ?)

      J'aime

  14. C’est impressionnant ! J’espère que ce n’est qu’un épisode malheureux et non quelque chose qui risque de se reproduire souvent…De tout coeur avec toi car je sais combien c’est démoralisant de voir des semaines de travail réduites à néant. Mais encore une fois, j’espère que cette eau se résorbera sans laisser trop de dégâts.

    J'aime

    1. Les gens du pays n’avaient jamais vu ça. Le pisciniste me disait justement qu’il avait fini la construction d’une piscine vendredi et lundi lorsqu’il est arrivé, elle était pleine. Cela te donne une idée de la quantité d’eau tombée…😣
      J’ai bien peur que le changement climatique n’arrange pas les choses à l’avenir.
      Cette eau partira peut-être rapidement, mais la nappe phréatique étant pleine, les racines restent humides trop longtemps et à la prochaine pluie, cela recommencera, avant d’enchainer sur plusieurs mois de sècheresse certainement… A suivre 😉
      Bises Del

      J'aime

  15. C’est fou ! Chez nous en Belgique (La drache nationale d’habitude ça nous connait) il pleut de moins en moins. On en est à guetter les zones de pluie. Depuis 15 jours on en a eu un peu mais très en dessous des normales saisonnières.

    Juste un petit mot pour en rire (tant qu’on peut)
    Quand je vois tes parcelles tu pourrais de lancer dans l’aquaponie…

    Bises

    J'aime

    1. C’est même beau toute cette eau… 🙂 mais je ne peux même pas aller à ma boite au lettres à pied, je suis obligée d’avancer et reculer avec ma voiture 😉
      Il va me falloir être très observatrice et vite m’adapter. A suivre 😉
      Bises Pascale

      J'aime

  16. Hello Estelle
    tu avais si mes souvenirs sont bons évoqués ces « inondations » dans un post de l’année dernière je crois, je vois que rien ne s’arrange
    Ton potager est à fleur d’eau 😉 ça ne va pas forcément arranger tes cultures effectivement
    Je me souviens que lorsque nous sommes arrivés ici on nous disait qu’il n’avait pas neigé depuis 7 ans, bam fin 2017/début 2018 nous avons eu de la neige et un froid glacial pendant plus d’un mois, ma pauvre voiture ne s’en est pas tout à fait remise… j’imagine que toute cette eau n’est pas non plus une bonne nouvelle pour le jardin dans sa globalité et pour la vie au quotidien, les coupures d’électricité doivent se multiplier et avec la chaleur j’espère que les moustiques ne vont pas vous pourrir la vie
    La bonne nouvelle c’est que tu auras une vision claire de l’avenir de ton jardin dans son ensemble et de la où l’eau va aller, jusqu’où elle va monter dans le jardin, pour le reste ce sera je pense de l’adaptation, sur une courte période ça peut avoir un intérêt, à long terme tu vas y perdre quelques plumes
    Rassure moi, c’est juste à cause de creusement de la piscine que vous n’avez que de la terre sur certaines photos où est-ce l’eau qui a chamboulé tout le terrain ??
    Je sais que la côte ouest est touchée depuis plusieurs mois par de grosses intempéries, j’espère que ça va se calmer rapidement pour vous, la météo est encline à de gros chamboulements depuis deux ans, le changement est grand et si vous avez de l’eau, nous avons nous de très fort coups de vent, la tempête est forte depuis hier soir, j’ai du protéger toutes mes potées et ranger tout ce qui pouvait s’envoler, c’est infernal
    J’espère que le poulailler est épargné et que tes poulettes vont bien…
    Je n’ai plus qu’à te souhaiter bon courage, donne nous des nouvelles au moins pour nous dire ce que vous devenez ou si ça s’arrange et je l’espère pour vous 4
    gros bisous ma belle, le beau temps revient, ça va s’arranger

    J'aime

    1. Oui, mes copines en région parisienne ont eu trop d’eau à nouveau quelques jours avant nous…
      Je vais effectivement devoir vite m’adapter mais le climat évolue tellement vite que c’est difficile de savoir comment sera fait demain.
      Les poulettes vont bien, leur enclos est légèrement surélevé, mais nous allons devoir être vigilants à l’avenir.
      La terre que tu vois c’est celle de la piscine qui a été étalée tout autour, pas de chamboulement de ce côté. On a surtout eu des problèmes électriques et de fosse sceptique.
      Bonne journée Christine, bises

      Aimé par 1 personne

  17. Bonjour Estelle que d eau …..j espère qu elle va vite s évacuer et qu il n en tombera plus …et pendant ce temps ici en belgique c est la secheresse en 9 semaines 6 pauvres litres….

    J'aime

    1. Cela devient difficile de créer un jardin sereinement.
      Je vais devoir m’adapter et trouver des solutions sobres pour que mon projet soit durable et e m’épuise pas.
      Belle journée Monique

      J'aime

  18. Bonjour Estelle,
    Je pense bien à toi, à ton jardin et à tes poules ! Je comprends tes remises en question après de telles précipitations à répétitions. Chez nous, dans les Vosges, les pluies se font plus rares mais elles peuvent être très abondantes. Et je te conseille de t’inspirer de l’ECOlonie créée par des Hollandais dans mon voisinage. Ils savent ce que la gestion de l’eau veut dire. Ils ont creusé des petits fossés de drainage autour de leurs parcelles maraîchères. C’est une grande réussite, à voir : https://www.ecolonie.eu/fr
    Bon courage, amitiés, danielle

    J'aime

    1. Je vais regarder ce site, c’est interessant. Ici la région est déjà quadrillée par des fossés. Mais la quantité d »eau tombée est tellement anormale et les nappes phréatiques tellement pleine que je ne suis pas sûre que des fossés supplémentaires soient la solution. Je penche plutôt vers une surélévation des cultures au potager, mais je ne pourrai pas le faire pour tout le jardin d’ornement. C’est trop de boulot. Je pense que je vais planter un max d’arbres déjà l’hiver prochain, pour créer de l’ombre pour l’avenir. Je pense que ce jardin sera surtout très naturel, avec des espèces locales. Je crains de devoir renoncer à beaucoup de végétaux. On verra bien.
      Bises Danielle

      J'aime

  19. Bonjour Estelle, jamais vu ça dans cette région. Déjà en novembre nous n’avons pas été épargnés par la pluie et là que d’eau. Nous avons subi la grêle samedi soir mais le jardin n’a pas subi de dégâts au contraire de celui d’un copain qui a été complètement haché. Il venait de planter 90 pieds de tomates pour son fils restaurateur. Il est tombé 95 mm d’eau depuis samedi soir. Comme dit mon mari  » la cuve est pleine, tu peux arroser ».

    J'aime

    1. Le pisciniste me disait justement qu’il avait fini la construction d’une piscine vendredi et lundi lorsqu’il est arrivé, elle était pleine. Toute cette eau n’est effectivement pas normale 😣
      Sans compter la nappe phréatique qui est pleine… Histoire à suivre. Je vais devoir m’adapter.
      Bises Capucine

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s